Inecat

VAE, Titres reconnus par le RNCP


Sont accessibles par la VAE :

La certification de médiateur/trice artistique
Code(s) NSF 330v, certification professionnelle de niveau III (FR) et de niveau 5 (EU), enregistrée au RNCP par arrêté du 01/07/2008 au JO le 06/07/2008
http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=6148

La certification d’art-thérapeute
Code NSF 330 v, certification professionnelle de niveau II (FR) et de niveau 6 (EU), enregistrée au RNCP publié au JO le 22/08/2012
http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=9672

Dispositif VAE : www.vae.gouv.fr

Les étapes de la démarche de VAE
Toute personne quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins trois ans d’expérience en rapport direct avec la certification visée peut prétendre à la validation des acquis de cette expérience (VAE). Cette certification professionnelle doit être inscrite au répertoire des certifications professionnelles (RNCP).

1. L’INFORMATION, LE CONSEIL ET L’ORIENTATION

a) Objectif
Disposer d’informations et de conseils :
 Textes en vigueur et procédures
 Analyse de la demande VAE, notamment par rapport aux enjeux et aux projets du candidat (reconnaissance, mobilité, reconversion)
 Repérage de la certification la mieux adaptée
 Offre de certification nationale et régionale (avec les spécificités pour chaque organisme certificateur et une information ciblée sur certains secteurs professionnels)

b) Modalités
Il peut s’agir de réunions d’information collectives ou d’entretiens individuels avec un conseiller spécialisé. A l’issue de cette étape, deux possibilités sont envisageables :
-  La VAE est pertinente compte tenu du projet du candidat : il a identifié la certification et l’organisme certificateur les mieux appropriés
-  La VAE n’est pas adaptée au projet du candidat : il peut être orienté, par exemple vers une formation ou un bilan de compétences.

c) Intervenants
Les Points Information Conseil (PIC) ou Points Relais Conseil (PRC), chargés d’accueillir, d’informer et de conseiller toute personne candidate à la VAE dans le cadre des demandes individuelles, peuvent également répondre aux demandes d’information des entreprises.
Les Cellules Régionales Interservices (CRIS), chargées d’aider les entreprises à intégrer la VAE dans la gestion des ressources humaines, fournissent et mettent à jour les informations disponibles auprès des Points Information Conseil.
Les organismes certificateurs pour une information relative aux certifications qu’ils délivrent.

d) Coût
L’information, le conseil et l’orientation dispensés par les PRC et les CRIS sont gratuits pour les candidats et les entreprises.
Les prestations proposées par des organismes certificateurs ou des prestataires privés sont parfois payantes.

2. LA DEMANDE DE RECEVABILITE

Une fois la certification identifiée par le candidat (Médiateur artistique ou Art-thérapeute), celui-ci effectue une demande de recevabilité auprès de l’INECAT.

a) Objectif
Permettre à l’INECAT, en sa qualité d’ « organisme certificateur », d’apprécier la recevabilité de la candidature à la VAE :
 le lien entre les activités exercées et la certification visée
 la durée de l’expérience (celle-ci doit être d’un minimum de 3000 heures)
 la réalité d’une pratique artistique

b) Modalités
Le candidat télécharge son dossier de recevabilité en bas de cette page, le remplit et le dépose dûment complété dans les délais impartis. Il est vivement conseillé, pour constituer ce dossier de s’appuyer sur le référentiel d’activité de la certification, disponible auprès de l’INECAT,contacter le secrétariat administratif le mardi ou le jeudi au 01 84 16 45 08
Ce dossier revêt différentes appellations :
-  dossier de recevabilité
-  dossier de candidature ou
-  livret 1 télécharger le livret 1 en bas de page
L’INECAT procède, lors d’une commission qui se réunit mensuellement, à l’examen du dossier et prononce une décision de recevabilité ou de non recevabilité.
C’est seulement lorsque le candidat est jugé recevable qu’il est autorisé à poursuivre la procédure de VAE en faisant une « demande de validation ».

c) Intervenants
L’INECAT, comme organisme certificateur, est le seul à pouvoir prononcer la décision de recevabilité selon des modalités qui lui sont propres.

d) Pas de coût

3. LA DEMANDE DE VALIDATION

Une fois déclaré recevable par l’INECAT, le candidat peut préparer son « dossier de demande de validation » appelé également « Livret 2 ».
Pour le recevoir, le candidat règle des frais administratifs de 100 € au secrétariat,
INECAT/VAE 3 rue Georges Lardennois 75019 Paris
Ce dossier doit permettre au jury d’évaluer les compétences professionnelles acquises par le candidat, par rapport au référentiel de certification.
Pour ce travail, le candidat peut bénéficier d’un accompagnement. Ce dernier est facultatif, mais vivement conseillé.

1. Le livret 2 sans accompagnement
a) objectifs
 constituer son dossier de demande de validation
 faire la preuve des compétences acquises au cours de ses différentes activités (1)
 expliciter ses expériences professionnelles, les mettre en relation avec le référentiel de certification (2)
 préparer l’épreuve de mise en situation professionnelle et/ou l’entretien avec le jury
b) Modalités
A réception du livret 2 le candidat commence à travailler son contenu.

2. Le livret 2 avec accompagnement
a) objectifs
Fournir au candidat une aide méthodologique pour :
 constituer son dossier de demande de validation
 faire la preuve qu’il a acquis des compétences au cours de ses différentes activités (1)
 expliciter ses expériences professionnelles, les mettre en relation avec le référentiel de certification (2)
 préparer l’épreuve de mise en situation professionnelle et/ou l’entretien avec le jury

(1) Référentiel d’activité : il décrit les principales fonctions et tâches, qui pourront être confiées dans l’emploi au titulaire de la certification ainsi que les compétences mobilisées pour les mener à bien. Ce référentiel décrit un emploi et non des compétences.

(2) Référentiel de certification : il décrit l’ensemble des compétences, aptitudes et connaissances propres à chaque certification, ainsi que les niveaux d’exigences requis pour chacune d’entre elles. Il est établi à partir du référentiel d’activités. Il décrit également les modalités et les procédures d’évaluation (nature des évaluations, composition du jury, etc.).

b) Modalités avec accompagnement
L’accompagnement peut revêtir diverses formes, notamment :
-  des ateliers méthodologiques en groupe, pour la constitution du dossier ou pour l’entraînement à la présentation devant le jury ;
-  des entretiens individuels avec un accompagnateur en face à face ou à distance (par téléphone ou échanges de mails, visioconférence…) ;
-  des entretiens individuels avec des professionnels issus de la certification visée.
L’accompagnement peut commencer dès que le candidat est déclaré recevable et se termine une fois le dossier déposé en vue de sa présentation devant le jury.
Sa durée n’est pas limitée ; elle est variable selon les besoins du candidat et la certification visée.
L’accompagnement ne se substitue pas au travail personnel que le candidat doit fournir pour constituer son dossier de demande de validation ; l’accompagnement doit faciliter ce travail personnel.

c) Intervenants
Des prestataires privés indépendants des organismes certificateurs.
Plusieurs prestataires peuvent accompagner le candidat dans sa démarche de VAE.
L’INECAT a sélectionné en Ile-de-France quelques cabinets avec lesquels il a passé une convention pour encadrer les missions d’accompagnement de candidats à la VAE.
Le choix de ces prestataires a été établi selon les critères suivants :
 Détention d’un numéro de déclaration d’activité comme organisme de formation
 Expérience conséquente en matière de conseil, d’orientation professionnelle et d’accompagnement individualisé, y compris la VAE ;
 Disposition de moyens et outils disponibles pour assurer un accompagnement en matière de VAE ;
 Recours lors d’entretien à des professionnels suggérés par l’INECAT et appartenant au secteur d’activité et de la certification visée ;

d) Coût
L’accompagnement est une prestation payante, quel que soit le prestataire retenu.
Le prix à payer par le candidat dépend de la participation de ou des organisme(s) susceptible(s) ou de l’employeur quand celui-ci prend en charge de financer cette prestation, lorsque celui-ci bénéficie d’une possibilité de prise en charge.
.

4. LA VALIDATION PAR LE JURY

Une fois le dossier de demande de validation rempli et déposé par le candidat auprès de l’INECAT, il est soumis à un jury. L’organisation du jury de validation est à la charge de l’INECAT. La date de l’épreuve est arrêtée en accord avec le candidat.

a) Objectif
 Permettre au jury de contrôler et évaluer les compétences professionnelles acquises par le candidat, par rapport au référentiel d’activités de la certification.

b) Modalités
La validation sur dossier : l’évaluation est basée sur l’examen du dossier de demande de validation. Elle est complétée par un entretien avec le jury.
A l’issue de l’évaluation, le jury peut rendre les décisions suivantes :
-  Une validation totale : elle permet l’attribution d’un certificat. La certification obtenue par la VAE est la même que celle obtenue par les autres voies existantes.
-  Une validation partielle : les acquis du candidat ne correspondent pas entièrement aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour obtenir la certification visée. Le jury doit préciser alors, celles qui restent à acquérir dans un délai de cinq ans, pour l’obtention totale de la VAE, ainsi que les modalités de leur acquisition. (Exemple : formations complémentaires, projet professionnel à réaliser...).
-  Un refus de validation.

c) Intervenant
Seul le jury désigné par l’INECAT est habilité à rendre une décision de validation.
Les modalités de la constitution et du fonctionnement du jury sont définies par l’INECAT en sa qualité d’organisme certificateur.

d) Coût
L’INECAT facture 500 euros les frais liés à l’organisation et à la validation du jury.

5. LE SUIVI POST VAE

En cas de validation partielle ou d’absence de validation, le candidat peut bénéficier d’un suivi individualisé pour réajuster son projet professionnel.

a) Objectifs
 En cas de validation partielle : accompagner le candidat pour identifier les expériences professionnelles et/ou les modules de formation lui permettant d’acquérir les connaissances, aptitudes et compétences manquantes ;
 En cas de refus de validation : accompagner le candidat pour définir les nouvelles modalités de réalisation de son projet professionnel (Exemple : la mise en place d’un parcours de formation).

b) Modalités
Il s’agit essentiellement d’entretiens personnalisés avec un accompagnateur.

c) Intervenants
-  L’INECAT en qualité d’organisme certificateur
-  Des prestataires privés indépendants des certificateurs.

d) Coût
Ce suivi post-VAE peut être facturé par les différents prestataires.

07-04-2016

1 Mo
vae_-_livret_1.pdf
LIVRET 1 à télécharger
 


© 2010 art & thérapie / inecat