Inecat

Sur les sas dans les ateliers en distanciel ou les étapes de pré-ateliers


Sur les sas lors des ateliers en distanciels ... Ou les étapes de pré-atelier
texte de Sandrine Lissac

Lors d’un atelier en présentiel, l’atelier commence souvent par un rituel ou un sas.
L’emploi de ces deux termes n’est pas interchangeable, mais plutôt complémentaire. Les
deux favorisent le passage d’un état à un autre. Avec le rituel, on répète un ensemble
d’actes à un moment donné qui peuvent se reproduire d’un atelier à un autre ; avec le sas, c’est surtout le passage d’un seuil, d’un état à un autre qui est souligné. En distanciel, la difficulté du sas est que l’on est chez soi et l’espace extra quotidien que l’on est censé favoriser en tant qu’accompagnateurs, et dont le sas est une étape, est donc plus délicat.
Il n’y a pas de transition spatiale et le changement d’état risque de passer par une temporalité plus courte...
lire la suite sur le document pdf ci-joint

 


© 2010 art & thérapie / inecat